Gaby Didonna

Au pays du soleil levant, sur les abords du fleuve rouge ou encore le regard rivé vers la grande Muraille…

Gaby nous livre un panorama savoureux sur l’Asie ! D’origine sino-vietnamienne, le fils d’immigrés aux cheveux noir de geai, se fait le conteur de ses origines. Très jeune, il tombe dans les woks de sa mère au restaurant familial la Jonque d’Or. L’évidence d’un chemin tout tracé qui le mène quelques années plus tard dans les cuisines d’étoilés et du chef Joseph Viola (Léon de Lyon) où il découvre le monde des dorures, de la porcelaine et des nappes immaculées. Un saut dans le grand bain de la gastronomie dont il se pare de la rigueur et du travail millimétré.

Désormais il navigue seul, poussé par l’élan de la chance et de sa mère… voilà venu le temps d’ouvrir, sa propre affaire ! De cuisinier, il se mue en chef méthodique qui gravit les échelons pas à pas. Trente ans de cuisine dans les pattes : 5 établissements, 2 « bib » au compteur ! Certains ferment, d’autres demeurent… À Imouto, tels le Yin et le Yang, le chef et son bras droit Guy Kendel composent un menuet français aux accords nippons…

Un « gong » de générosité à l’équilibre bigarré qui tutoie la haute gastronomie. À Oto Oto, on s’immisce dans l’ambiance populaire du japon et des bistrots Izakaya : amoncellement de kamakuras, tonneaux à saké, boites à poissons… le décor fait écho aux plaisirs du palais.