Maxime Deschamps

La France entière et l’outratlantique, en tant que chef, Maxime Deschamps a tout parcouru ; de Marseille à Paris, mais aussi l’Aveyron, la Touraine, il se forme dans les plus beaux Relais & Châteaux et/ou établissements étoilés. Graal suprême qu’il obtient d’ailleurs au Château Mirambeau à Bordeaux quand il revient en France après 15 ans entre Saint Barthélémy et les Etats-Unis. Mais là où il souhaitait vivement revenir c’est dans le Gers qu’il « adore », chose faite depuis qu’il orchestre les cuisines du Domaine de Baulieu. 

Le Domaine de Baulieu le lie encore un peu à Saint Barthelemy. En effet, il y officie de concert avec Stéphane Mazières avec qui il travaillait déjà à Le Toiny dans les Caraïbes. Cet établissement qui, à l’origine n’avait pas de restaurant, a vu ses cuisines se faire, dès la première année, se faire récompenser par un Bib Gourmand attribué par le Guide Michelin. Est-ce le premier pallier avant une étoile ? Ce n’est pas quelque chose qu’il appelle de ses vœux, ou, si elle arrive, il ne changera rien, parce qu’il souhaite avant tout toujours proposer une excellente cuisine à des prix corrects et abordables. Abordable et pouvant accueillir de plus en plus de chanceux découvrant sa cuisine, car l’hiver prochain le Domaine de Baulieu fera de nouveaux des travaux d’agrandissement tant au sein du restaurant que de la capacité d’accueil des chambres.