Bertrand Bijasson

SOMMELIER INDÉPENDANT ET PRÉSIDENT DE L’UDSF BORDEAUX AQUITAINE

S’il n’avait pas été gourmand, en plus d’être passionné, Bertrand Bijasson reconnaît très simplement qu’il n’aurait pas pu devenir sommelier. Le bon accord, avec les mets mais aussi avec les goûts du client : c’est ce que cet amoureux des vins de Bordeaux, de Porto et d’ailleurs, recherche depuis toujours et qu’il transmet aujourd’hui en tant que sommelier indépendant auprès des professionnels de la gastronomie. Après 8 ans, Bernard Bijasson n’a que 24 ans, en 1992, lorsqu’il devient le chef sommelier du restaurant Les Confréries de la toute jeune Cité mondiale du vin à Bordeaux. Il poursuit ensuite sa carrière au Bistro du Sommelier, sous la houlette d’Hervé Valverde, avant de mettre le cap, en 1997, sur Saint-Émilion.
À la carte du restaurant L’Auberge du Château Cros Figeac, dont il est le nouveau responsable, il inscrit jusqu’à 450 références de vins, bordelais ou non, pour surprendre et charmer les papilles des clients. En 2008, il relève un autre challenge en prenant les rênes du bar à vins du nouvel Hôtel Mercure à Libourne. Mission qu'il anime pendant 8 ans en parallèle de 3 mandats en tant que président de l’Union des Sommeliers de Bordeaux Aquitaine.
Ce bon vivant, fervent admirateur de Serge Dubs, sacré meilleur sommelier du monde en 1989, aime aussi se mesurer à ses pairs.
En 2012, il remporte le titre de meilleur sommelier de France en vin de Porto au concours Master of Port. En 2018, il briguera pour la seconde fois la consécration suprême, meilleur ouvrier de France en sommellerie, pour laquelle il se prépare déjà d’arrache-pied. Mais cet homme de tous les fronts organise dans le même temps des salons viticoles, dont le prochain se tiendra le 7 février à Bordeaux Lac.