Arnaud Bop

CHEF TRAITEUR

,,,,,,,,,,,,, ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Il a l’histoire de famille en héritage et son parcours qui vient enrichir le nom. Un grand père boucher, un père charcutier et lui même chef : la Maison Bop devient le triumvirat parfait pour les gourmands du Sud-Ouest. Après une formation au lycée hôtelier de Capbreton puis à Toulouse, il se forme chez Michel Sarran, au Chapon Fin à Bordeaux, et en Suisse. Ces différentes adresses enrichissent sa vision de la cuisine, méditerranéenne à Toulouse, traditionnelle dans l’étoilé bordelais…
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, À cela s’ajoute une curiosité, une envie de saveurs asiatiques, sans oublier la véritable qualité du produit premier que lui ont inculqué les deux générations qui l’ont précédé. Mais il n’est pas un monomaniaque de la viande. Au contraire, il a longtemps préféré préparer le poisson. Aujourd’hui, on retrouve autant à son menu de traiteur cocktail un maki de thon mariné au soja qu’un sushi de compression de joue de bœuf comme un bourguignon. Cette finesse des recettes, cette recherche gustative élégante peut tout autant s’associer à un méchoui : ici, pur produit et pures idées s’allient pour répondre à l’envie des clients pour leurs événements.
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,, Son retour sur les terres natales a aussi permis de développer la partie ‘’plats cuisinés’’ de la boucherie charcuterie, avec un tel succès que les biarrots vont pouvoir aussi en profiter prochainement !

,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,